Management

Fondamentaux du changement : Se dégager d’un problème pour mieux le résoudre

Le 6/08/19 par Antoine BENZAL - Consultant formateur, coach

Dans notre culture occidentale, il existe une idée reçue solidement ancrée qui consiste à penser qu’il faut systématiquement rechercher les causes d’un problème pour le résoudre !

 

Cette croyance est très présente après des managers. Prenons l’exemple des fameuses résistances au changement. Qui n’en a jamais rencontré ? Eh bien, n’avez-vous jamais entendu dire que la prise de conscience était nécessaire pour obtenir un changement ? Qu’il fallait que les personnes « s’approprient » le changement ? Or, la prise de conscience est rarement une condition suffisante, ni même nécessaire pour changer.

 

Si cela peut être utile pour résoudre une difficulté purement technique, un problème d’ingénieur, c’est beaucoup plus discutable lorsqu’il s’agit de situations où la dimension humaine est importante.

 

L’expérience quotidienne, démontre que non seulement on peut obtenir de changement sans prise de conscience, mais que très peu de changements comportementaux ou sociaux sont accompagnés (à plus forte raison précédés) d’une prise de conscience.

 

Lorsqu’il s’agit de problèmes humains individuels ou collectifs, rechercher les causes est non seulement contreproductif mais aussi dangereux. Cette manière de faire présente de nombreux inconvénients :

 

  • Elle conduit les interlocuteurs à fouiller dans le passé, à se justifier et à émettre des hypothèses invérifiables.
  • Elle masque l’objectif et suscite des polémiques.
  • Elle aboutit la plupart du temps à des solutions à court terme ou à une demande de moyens supplémentaires.
  • Elle a tendance à favoriser la désignation d’un bouc émissaire, la recherche d’un coupable.
  • Elle est longue, couteuse et ne produit généralement pas ou peu de changements.

 

Dans de nombreux cas, se mettre à rechercher systématiquement les causes d’un problème ne fait que mettre encore un peu plus le bazar.

 

Alors que faire ? Quelques conseils :

 

  • Plutôt que focaliser sur le problème, demandez-vous quel est l’objectif ?
  • L’objectif n’est pas de résoudre le problème mais de déterminer ce qu’il empêche d’atteindre.
  • Ne cherchez pas pourquoi ce problème existe mais comment il se maintient ?
  • Si vous avez tenté des solutions qui n’ont pas fonctionné, n’insistez pas.
  • Envisagez d’autres alternatives focalisées sur l’objectif et non plus sur la résolution du problème.

 

Cette approche vous permettra bien souvent d’être plus efficace et de gagner du temps

 

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *